top of page

Retour sur les questions diverses en fin de conseil municipal



1. Avec la mise en place du guichet unique, vous allez fermer l’accès à la mairie du bourg au public, et cela sans aucune consultation ni information préalable à l’assemblée délibérante. Le guichet unique est une excellente idée, mais pourriez-vous nous expliquer pourquoi vous l'avez installé uniquement dans la mairie annexe ? Avec ce choix, vous isolez totalement les habitants du bourg et des bords de Marne, où réside une population plus âgée, qui se retrouve soudainement très éloignée de la mairie. Ce guichet unique pourrait être installé à deux endroits différents ; l'essentiel est l'efficacité du back office.



Commentaire à la suite de la réponse du maire.

La Mairie annexe est effectivement située à seulement 2,4 km du centre bourg, ce qui équivaut à 37 minutes à pied, 13 minutes en vélo ou 9 minutes en voiture. Cependant, au sein de notre grande commune, Monsieur le Maire, l'intention initiale de créer une Mairie annexe était excellente, mais elle semble désormais avoir pris le devant, reléguant la Mairie du centre-ville au statut d'édifice réservé principalement pour les cérémonies de mariage et les réunions du conseil municipal.

Il semblerait que l'information sur ce changement n'ait pas été suffisamment diffusée, car plus de 50 personnes par jour continuent actuellement à se rendre à la Mairie du centre-bourg pour finalement repartir déçues, constatant que leurs démarches ont été vaines. La Mairie historique ne remplit plus son rôle, et même l'interphone ne semble plus mener à aucune destination, tandis que les agents présents répètent inlassablement la même explication, pointant le doigt vers une affiche peu claire sur la porte d'entrée, qui mentionne le concept du guichet unique.

Il aurait peut-être été plus judicieux de maintenir un service d'accueil à la Mairie du centre-ville pour la réception des documents, tout en expliquant que le traitement administratif avait été déplacé vers la Mairie annexe.


2. Lors de la présentation du PLU en juin dernier, vous nous avez annoncé le déclassement de la « Villa Richie » en tant que bâtiment remarquable. Pourriez-vous, s'il vous plaît, nous indiquer les raisons qui justifient cette annonce ? Vous aviez acquis cette villa il y a quelques années dans le but de préserver le patrimoine de Montévrain. Cette annonce suscite des inquiétudes parmi de nombreux habitants du bourg, qui se posent également des questions sur l'avenir de la ferme des Corbins.



Commentaire à la suite de la réponse du maire.

Nous restons perplexes quant aux raisons qui ont conduit à la décision de déclasser cette villa exceptionnelle, et nous cherchons à comprendre les possibles avantages qui en découleraient. Notre engagement envers la préservation du patrimoine de notre commune est profondément enraciné, et nous maintiendrons une vigilance constante sur l'avenir de la villa RICHIE, qui, après plus de 10 ans en possession de la commune, semble n'avoir aucune perspective claire, à part un projet de reconversion pour la commune. Vous pouvez noter que cette préoccupation sera particulièrement marquée lors de l'examen du prochain Plan Local d'Urbanisme (PLU), qui, bien que prévu pour être présenté lors de ce conseil, n'a malheureusement pas été abordé. Nous considérons le PLU comme une opportunité cruciale de renforcer notre engagement envers la préservation du patrimoine local, et nous attendons avec impatience des discussions plus approfondies sur ce sujet lors de futures réunions."


3. Vous êtes sans doute au courant qu'il y a eu deux accidents mineurs en septembre rue Mauregard impliquant des cyclistes circulant sur le trottoir en descendant en direction de la mairie. Je tiens à signaler que ces accidents auraient pu être évités si une signalisation au sol indiquant un sens contraire de circulation pour les vélos avait été mise en place dans les zones limitées à 30 km/h. Cela aurait assuré la sécurité des cyclistes. Pouvez-vous nous indiquer quand vous comptez agir en faveur des cyclistes, en conformité avec l'article 5 du décret du 2 juillet 2015 relatif au plan d'actions pour les mobilités actives et au stationnement, qui est entré en vigueur le 1er janvier 2016 ?



Commentaire à la suite de la réponse du maire.

Nous sommes extrêmement satisfaits d'apprendre que des efforts sont en cours pour améliorer le marquage horizontal et vertical des pistes cyclables, ainsi que pour sensibiliser les automobilistes et les cyclistes au partage de la route. La sécurité des usagers de la route, tant des cyclistes que des automobilistes, est pour nous une préoccupation majeure.

En tant que personnes possédant une solide expertise dans ce domaine, nous tenons à souligner l'importance cruciale de ces initiatives pour la sécurité de tous. Un marquage adéquat des pistes cyclables contribue à réduire les risques d'accidents et de conflits entre cyclistes et automobilistes. De plus, la sensibilisation à la cohabitation sur les routes est essentielle pour prévenir les accidents et pour favoriser un partage harmonieux de l'espace routier.

Nous tenons à mettre nos connaissances à la disposition de cette réflexion, car nous croyons fermement que des infrastructures bien conçues et une sensibilisation efficace sont des éléments fondamentaux pour garantir la sécurité de tous les usagers de la route.

82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page