top of page

Réponses aux questions Conseil Municipal du 9 juin 2023

Dernière mise à jour : 26 oct. 2023

Question N°1

Il n’y a pas eu de commission travaux et urbanisme depuis le 18 octobre de l’an dernier malgré les sujets suivants :

· Point de l’activité des services techniques depuis le 3e trimestre 2022 à ce jour.

· Suivi des travaux communaux réalisés depuis l’été 2022.

· Point sur la réception du cimetière dont nous n'avons pas eu la connaissance.

· L’avancement des opérations d’aménagement en cours (notamment sur le stade multisports)

· Les gros chantiers de constructions ouverts ou ceux qui sont arrêtés sur la RD 934.

· Point sur le PLU en cours

· Point sur l'étude du 5ème groupe scolaire.

Merci de nous expliquer les raisons de ces absences de commission depuis la mi-octobre ?


LA REPONSE DU MAIRE EN IMAGE

Comme nous ne pouvons débattre sur les questions en fin de conseil municipal, voici notre retour :


"Comment peut-on dire autant de contre-vérité, sans en dire plus.

Malgré une multitude de chantiers ou de réflexion lancées sur la commune (PLU, 5ème groupe scolaire, stade, ...). Monsieur le Maire et sa majorité n’ont pas cru bon depuis 9 mois de convoquer une commission pour traiter tous ces sujets, drôle de façon de gérer une commune ou comment dire tout et son contraire !

Les élus de l’opposition représentent un nombre non négligeable d’administrés et, à ce titre, ils doivent au minimum être informés ce qui n’est donc plus le cas."


Question N°2

Que penser des PAV (Points d’Apport Volontaire) de l’écoquartier, au regard des résultat sur le terrain, avec les déchets déposés tout autour de ceux-ci. Le coût des PAV incombe à l’Agglomération qui répercute le coût réel à Montévrain selon des accords pris entre le SIETREM et l’agglomération. Il suffit de comparer Lagny 21 000 habitants coût 120 000€ et Montévrain 14 000 habitants 247 000 € auquel il faut ajouter le coût des agents qui font des navettes pour récupérer les dépôts sauvages du week-end. On peut se demander s’il faut continuer dans ce sens ou revenir en arrière. Que comptez-vous faire pour remédier à ce système qui ne fonctionne pas et que Bussy a décidé d’abandonner ?


LA REPONSE DU MAIRE EN IMAGE

Comme nous ne pouvons débattre sur les questions en fin de conseil municipal, voici notre retour :


"Comment peut-on dire autant de contre-vérité, sans en dire plus.

Comment Monsieur le Maire peut se plaindre de l’incivisme des riverains et maintenir sa position.

Tout le monde savait. N’est-ce pas Monsieur le Maire et ses adjoints qui ont mis en place la tournée d’un camion avec un agent qui travaille en astreinte, dont le coût est multiplié par 2 le dimanche.


Lors de cette réponse Monsieur le Maire n’a cessé de justifier les économies pour le SIETREM, mais pas les dépenses supplémentaires pour la commune et finalement pour les contribuables Montévrinois.


Avec de multiples casquettes on ne sait plus laquelle il faut défendre….


S’il y avait eu une concertation avec la population, de la prévention, de la communication, de la pédagogie, avant et lors de la mise en place de ces PAVE, nous n’en serions pas là.


Il semble que des informations sur la verbalisation soient affichées sur ces PAVE, où ? Elles ne sont pas visibles ou elles ont disparu. Et quid de la vidéo-verbalisation ?

Comment s’étonner d’une situation qui perdure quand le post Facebook de Monsieur le Maire (dont il fait allusion et que nous n'avions pa vu) donne l’impression qu’il découvre cela, nous comprenons mieux l’agacement des habitants. Nous n'avons pas attendu cette publication de Monsieur le Maire pour nous interroger. Cette question a déjà été posé en conseil communautaire le 27 mars dernier par M. PAJOT malheureusement notre édile n'était pas présent pour y répondre ! Aujourd’hui nous payons les conséquences de décisions sans concertation. Et cela coûte aux contribuables…. Notamment pour ceux d’autres quartiers non concernés qui n’ont pas été consultés mais qui payent… Dans notre question, nous comparons bien une ville plus grande sans PAVE dont le coût est moindre par rapport à une plus petite avec PAVE qui paye le double, c’était le sens de notre remarque.


Il est évident que lorsque Monsieur le Maire ne vient pas aux réunions de quartier, il ne peut pas entendre ce que disent les riverains sur l’état insalubre qui est en train de s’installer. Toutefois on peut penser que les élus présents n’ont pas manqué de lui rappeler les propos des électeurs de l’écoquartier dit les "ROSEAUX" dont au passage il a oublié le nom, dans sa réponse. Tout ceci représente un manque de considération des administrés touchés par les nuisances occasionnées.


Quant aux propositions de l’opposition, nous le rassurons, nous en avons. Nous rappelons à Monsieur le Maire que nous ne pouvons pas débattre de nos idées puisque nous n’avons jamais l’occasion de pouvoir le faire et que nous ne sommes jamais invités dans des réunions de travail (avec tous les élus) sur des sujets qui ont des impacts financiers sur la vie des administrés.


Des propositions, en voici :

  • La création d’une brigade verte à vélo (Vélos que la Police Municipale n’utilise plus.)

  • Une Police Municipale à pied qui verbaliserait.

  • Une communication sur les PAVE (avec le montant de l’amende, comme le font les autres villes)

  • Une communication dans les halls d’immeuble, au lieu de nous envoyer une lettre justifiant son budget !

En conclusion GÉRER C’EST PRÉVOIR car l’audace ne paie pas


P.S. : Notre édile, se prétend Maire et patron des agents communaux. Maire, c’est certain, patron, c’est faux : les agents qui travaillent pour la commune, ce sont des agents de la Fonction Publique Territoriale (hormis les contractuels) et appartiennent à ce grand corps et non au Maire de Montévrain, pas plus que SES conseillers, n’oublions pas que nous sommes en démocratie et que chacun est libre de son mandat."

382 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page