top of page

COMPTE-RENDU REUNION INFORMATION 30 /03/2023 Requalification de l’Av Thibault de Champagne.


Introduction faite par l’édile de Montévrain


L’édile, précise que cette réunion n’est pas une réunion de quartier, mais une réunion d’information sur la révision du PLU.



Ce PLU élaboré par la majorité municipale, c’est un outil technique, il permet de réadapter la ville et de prendre en compte la requalification l’Avenue Thibault de Champagne sur le plan global. Réinventer la ville, nous sommes là pour prendre toutes les doléances, l’édile rappelle que les élus sont également des riverains ! NDLR (Tous? pas vraiment!).


Cette présentation n’est pas à considérer comme un document officiel, mais un document en cours d’élaboration. Nous en connaitrons la finalité lors de l’enquête publique de fin d’année. Il est également rappelé que ce n’est qu’un document de travail et donc pas diffusable, sauf aux élus, (tous les élus ? non car les élus de Demain pour un autre Montévrain n'y ont pas accès).


L’édile rappelle que c’est un travail de démocratie participative. Ah! bonne nouvelle, fini les réunions en catimini ou seule et unique.


Il est à noter, assez étonnamment que la Directrice des Services Technique Urbanisme et l’élu aux travaux prennent des notes. Le travail du cabinet ’’Ville Ouverte’’ n’aurait-il pas été présenté aux premiers concernés ?


Les premiers plans présentés sont enfin à jour. Petit, lapsus de l’intervenant de ’’ Ville Ouverte’’ sur la présentation du PADD le 23 juin 2023, voté …… non, présenté uniquement

.


Le précédent PLU aurait été approuvé en 2006, selon les propos de l’intervenant de ’’ Ville Ouverte’’, pas en 2013 ?


Il est à noter que le volet environnemental n’est pas traité par le cabinet ’’Ville Ouverte’’ ce qui est assez étonnant pour une étude aussi importante. On est en droit de s’interroger sur la capacité de ’’Ville Ouverte’’ à mener une étude sans se volet, ce qui implique une mission complémentaire pour ce PLU et donc un coût supplémentaire qu’aurait évité une mutualisation des missions. On est droit de s’étonner de la façon dont été mener les appels d’offres pour attribuer ces missions.


Information donnée par l’intervenante du cabinet ’’Ville Ouverte’’


Le PLU défini 4 axes :


1. Diagnostic territorial.

2. Projet PADD présenté en conseil le 23 juin 2022.

3. Requalification avenue Thibault de Champagne

4. Déclaration du règlement des orientations et des zonages

Annexes


1 Diagnostic territorial


Le PLU est le projet futur de corrélation entre paysage, l’habitat et le développement économique et social. Il suit des règles bien définies.

Et suit une hiérarchie des normes

Etat : le Législatif

Région : SDRIF

Bassin de Vie (Marne La Vallée) et CAMG : SCoT

Commune : PLU


SCOT Marne & Gondoire Rapport-de-presentation-tome-1
.pdf
Télécharger PDF • 17.81MB


Il existe un lien de compatibilité et de conformité entre le SDRIF / SCOT et SCOT/ PLU


Le Plan Risque d’Inondation (PRI) doit être pris en compte dans le PLU ainsi que la nature du sol (glissement terrain argileux) présence de marne verte importante.


Le PLU actuel date de 2006 modifié en 2014 puis 2021. Cela nous semble erroné, le dernier PLU date de 2013.


Aujourd’hui le diaporama présenté de cette réunion d’information décrit l’existant en analysant les différentes thématiques constatées. Celui-ci n’est pas disponible sauf pour les élus. Les élus Demain pour un autre Montévrain n’ont pas pu obtenir cette présentation.


Montévrain est situé à l’extrémité Est du secteur III de Marne la Vallée. L’attractivité du secteur, aurait une implication sur le développement de la ville.

Entre 1990 et 2019 le Nombre d’habitants a été multiplié par 7 soit 14120 au 1 janvier 2023.

La ville a vu sa population se rajeunir actuellement : 20% de – 15 ans, pour 8,6% + 65 ans et 54% des habitants demeurent sur la ville depuis – de 4ans.


Composition de l’habitat en 2019 est de 6824 logements dont 19,22% sont des logements sociaux.

On constate un grand nombre d’immeubles par rapport au nombre de pavillons.


LOCATAIRE

PROPRIETAIRE

SOCIAL

GRATUIT

50%

48%

10%

2%


Sur le plan économique la dynamique est positive. Potentiellement chaque habitant peut trouver un emploi directement sur la ville. Nous sommes en droit de nous interroger sur la faible présence d’entreprises sur le secteur, pour en arriver à cette conclusion.

ACCOMPAGNER LES EVOLUTIONS

ANCRAGE DE VIE

PRESERVER

A

Dynamique Préserver l’équilibre urbain et paysager

Cadre de vie emploi de qualité

Protéger le territoire et les projets de dynamisme et de résilience

B

Aménager qualitativement la ville


Préserver valoriser cadre de vie

Offrir des logements cohérents avec les besoins


Adapter les infrastructures et la mobilité aux évolutions et aux pratiques


Développer l’économie locale en l’accompagnant

Agir sur les trames écologiques


Préserver les ressources

Prendre en compte les enjeux climatiques et les risques potentiels

REQUALIFICATION de l’Avenue Thibaud de Champagne

Proposition de l’aménagement

A → Synthèse des travaux précédents.

B → Tenir compte de l’évolution en cours.

C → Garantir une appropriation pérenne du projet en y associant les habitants.


Vue sur le PowerPoint des photos prises lors de la balade et de la maquette du 21 janvier 2023

Les enjeux ont été identifiés.


· Accompagnement des mutations urbaines Passage piétons – Elaboration de règles – Garder le patrimoine.

· Valorisation de l’existant (Préservation du patrimoine - chemins – commerces – restaurants.

· Améliorer le cadre de vie (bruit – ralentisseur – éclairage) en plaçant les pièces de vie à l’arrière.



Périmètre de l’étude :

1. Entrée de villes (la loi ALUR impose cela depuis 2014, le traitement des entrées de Ville).

2. Séquence dominante végétale (Ecole d’Alembert).

3. Séquence dominante urbaine (habitats).

4. Intersection routière.


Il est à noter la circulation importante (saturation) stationnement cheminement axe Nord/Sud

Dans ce contexte la révision du PU s’avère nécessaire avec pour enjeu la préservation du contexte paysager, naturel et bâti briard.


Objectifs :

L’axe du PADD pour le secteur :

1. Accompagner les évolutions.

2. Créer un ancrage et un cadre de vie.

3. L’objectif est de préserver et de protéger. Cela nous semble assez flou, comme objectif de préservation et de protection de quoi ?

4. Inscrire le territoire et ses projets dans une dynamique de résilience !!!

Adapter les infrastructures de mobilité aux évolutions des pratiques de déplacement.

Revoir urbanisation et l’immobilier du secteur.



Réflexion sur la création d’une contre-allée sur la RN 934 :

Actuellement, il y a 16,70 m de largeur de chaussée, il faut 19,70 m pour avoir une piste cyclable avec une contre-allée.

Mise en place d’une action foncière pour réalisation de cette piste cyclable, avec du stationnement et un trottoir continu avec une bande d’espace verte.

Sécurisation les traversées et augmentation de leurs nombres.

Renouvèlement du mobilier urbain et de l’éclairage signalétique adapté au secteur.

Carte de continuité écologique !!! C’est-à-dire ?

Une piste cyclable en provenance de Chessy serait dessinée sur le côté droit (en allant vers Lagny) au niveau de la rue des Rabouts une traversée surélevée piétons et cyclistes pour basculer côté droit pour la piste cyclable toujours en direction de Lagny. Nous interrogeons sur l’utilité de cette traversée pour les vélos allant vers Lagny. Une fois arrivé à la limite communale Montévrain/Lagny, comment s’opère la prolongation de cette piste, qui sur site s’avère impossible sans une seconde traversée. Le monde ne s’arrête pas aux limites de Montévrain.

Espaces privés :

Définir les règles de l’évolution du foncier bâti de l’avenue.

La construction de nouveaux projets seraient arrêtés.

Amélioration du cadre de vie. C’est un peu tard avec les projets réalisés sans aucune réflexion architecturale ou des bâtiments à des niveaux inférieurs à la route !

Conservation des éléments du patrimoine, école, arbres, maisons en meulières, abords du rû du Bicheret.


Les entrées de ville : séquences à dominantes végétales, il serait temps.


O.A.P. et règlement du PLU :

Une O.A.P. qui interdirait la construction de logements collectifs sur la 934. Il est donné pour exemple un collectif déjà réalisé sur cette avenue, étonnant, pour explique l’arrêt de ce type de construction.

Ensemble des terrains voir thématiques sectorielle

Orientation →PADD

Règlement et Zonage →règles de l’urbanisme


Avenue Thibaud de Champagne :

Des réflexions depuis des années sont menées sur cette voie. Nous regrettons que cela n’est pas été fait sur l’ancien PLU, afin de limiter la croissance de bâtiments en contre bas de la voie !

Etude de la qualité architecturale urbanistique et paysagère

Accès des dessertes de stationnement, paysage environnemental, et prévention des risques.

Schéma Urbain Agricole Naturel.

Déplacements pacifiés.


Des projets immobiliers au service du Projet Urbain. Réflexion bien tardive, surtout quand les projets sont en cours ou réalisés !


PLU : usage des sols et la nature des activités caractéristiques et sur l’équipement réseau dont la téléphonie.


Le règlement porte sur les constructions et les abords de celle-ci (volumétrie – recul de la chaussée équipement réseau – eaux fluviales – stationnement).


Etude de la partie/ Agricole/ Habitation/ Commerce collectif/ activités secondaires et tertiaires.


Le département (aurait) a budgété 5 000 000 €, depuis bien longtemps.


Comment construire :


Recul de la construction / chaussée et limite de terrain.

Emprise au sol.

Définir de % minimal occupé/ espaces vert /pleine terre.

Distance entre les constructions sur un même terrain à prendre en compte.

Hauteur maximum autorisée.

Normes de stationnement y compris les vélos. Il serait temps de prendre en compte le nombre de voitures par foyer, au lieu d’appliquer un coefficient absurde et tenir compte de l’évolution de la société dans des secteurs éloignés des transports publics.

Créer des continuités de cheminements harmonieuses.

Dégager des percées visuelles.

Protéger l’intimité des habitants.

Eviter les projets massifs et denses. Ah ! bonne nouvelle.

Protéger les espaces verts et de pleine terre.

Maintenir la vue sur la vallée de la Marne. Enfin.

Dessiner des lignes de toits et les espaces naturels une harmonie doit se dessiner.

Augmenter le nombre de places de stationnement. Bien tardive réflexion sur le sujet.


Etudes réseaux



QUESTIONS DIVERSES:


- Le PLU concerne toute la ville.

- Depuis le PADD présenté et non voté le 23 juin 2022. Les constructions peuvent être mis à sursis statuer. La responsable de l’Urbanisme précise que les PC déposer seront instruit avec le PLU actuelle. Nous nous interrogeons sur cette précision qui dit tout et son contraire. Si nous comprenons bien, les Permis seront toujours instruits jusqu’à ?

- Actuellement 2 Permis de Construire ont été bloqués non conforme au PLU actuel. Il est nécessaire de préciser que ces PC, n’ont pas été bloqué, mais annulé en l’absence de réponse des pétionnaires sur des précisions demandées.

- Sur les ralentisseurs il faut compter sur l’autorisation départementale qui sera partie prenante. Même si cela peut (éventuellement) apporté une gêne, il voir le coté sécuritaire de cela.

- Projet en cours depuis longtemps, il est déjà budgété 5M€.

- Le développement sera horizontal sur le bourg et l’avenue Thibault de Champagne et vertical coté Montévrain Sud comme préconisé par le gouvernement.

- Implantation géothermie compatible avec la pleine terre ? L’intervenant doit se renseigner. Il y a des poches d’eaux chaudes dans les sols communaux ?

- Le solaire et l’éolien en production individuelle sera-t-elle autorisée ? Ce devra être soumis à autorisation et non visible de l’espace public, même s’il serait difficile de s’opposer à une démarche écologique.

- Végétation renforcée avec maillage des sentes perpendiculaires Bourg / Bords de Marne.



Prochaine réunion publique le 26 juin à 19H00 Espace Mathieu DOUCET

155 vues0 commentaire

Comments


bottom of page